Get Adobe Flash player

La France face à l’addiction aux jeux d’argent

Toute catégorie de personne peut être attiré par un simple jeu de hasard. Inviter une personne qui n’a pas d’intérêt aux jeux de hasard pour une partie l’entraînera sûrement à plusieurs autres. Il trouvera sûrement un prétexte pour en rejouer. Plusieurs joueurs peuvent fixer leur limite, mais des milliers d’entre eux deviennent dépendant très facilement. Parmi ceux qui arrivent à la dépendance, certains s’en sortent, mais d’autres meurent avec le grand amour du jeu de hasard.

Ces dernier temps, les casinos se lancent dans un investissement spectaculaire sur Internet, d’ailleurs le monde des jeux en ligne n’est pas prêt à lâcher son invasion sur notre planète. Rien que pour essayer de limiter la concurrence des casinos étrangers, la récente légalisation des paris hippiques et sportifs en France ne se limitait pas sur les paris hippiques et sportifs. Elle vient tout juste de légaliser le poker en ligne le 30 juin dernier. De ce fait, pour la France, une hausse extravagante du nombre de joueur en ligne est enregistrée. C’est bien un bon résultat si ces joueurs jouent occasionnellement pour se distraire. Mais ceci devient inquiétant puisque le centre de référence sur le jeu excessif de Nantes a dénombré 600 000 joueurs français dépendants et Institut national de la santé et de la recherche médicale a recencé 1 à 2 %de joueurs compulsifs.

Un psychiatre du centre médical Marmottan à Paris affirme que l’effet de la dépendance aux jeux en ligne est comparable à la dépendance à la cocaïne. Tous ceux qui aiment la sensation forte, tous ceux qui cherchent à mener une vie paradisiaque à partir de rien, tous ceux qui ont l’habitude de jouer et de parier sont souvent devenus des joueurs à risques.

Les casinos en ligne sont des appas pour ceux qui aiment le défi, qui apprécient le goût du risque, et qui croient surpasser le hasard. Des comportements, difficiles à remédier et qui mènent droit à la dépendance. La conscientisation ne sera pas évidente, car ils ne se doutent même pas de leurs problèmes, et ils ne pourront jamais voir la réalité en face.

Il y en a ceux qui veulent tous simplement fuir des problèmes quelconques, et donc, qui utilisent le jeu pour résoudre ses problèmes. Ce genre de personne devient très vite accro aux jeux en ligne, du fait qu’à tout moment de sa vie, il veut avoir sa dose à tout prix, une partie fera l’affaire, peu importe s’il gagne ou non. C’est à ce moment que l’entourage est sollicité car bien entouré il se sentira plus utile et trouverait mieux à faire que de chercher ses remèdes dans une partie de poker.

Pour le gouvernement français, cette libéralisation sera un moyen pour gagner plus d’argent. Des millions d’Euros sont consacrés à la publicité, et plusieurs sites se battent pour avoir leur licence. Mais pour ces joueurs vulnérables les jeunes et les salariés mal payés, ils vont sûrement se pencher pour la meilleure option : jouer sur les sites de casinos en ligne. Des barrières sont déjà mises en place, un lien sur les sites de casinos en ligne pour les joueurs compulsifs. Ils sont spécialement conçus par les casinos qui déclarent que l’argent, certes importe vraiment, c’est même pour l’optimisation des profits que les jeux sont offerts en ligne mais qui ne veulent pas être la source de ruine ou de l’addiction des joueurs.

Parallèlement à l’abondance des sites de jeux en ligne, des sites qui serviront d’aide aux joueurs, leur permettant de faire des échanges avec d’autres pour les aider à mieux se connaître et à prévoir ou à s’en sortir de l’addiction. Parmi eux :Jeu-Compulsif.Info par Alain Dubois, Addictel Worldwide ;Rien ne va plus. Et ceux agréés par l’AJREL doivent naturellement être en mesure de lutter et de prévoir l’addiction, pour cela des signalisations sur les risques encourues et des conscientisations sur les comportements à risques bien encadrés en noir sur les sites serviront d’aide aux joueurs. Ils mènent sur le site joueurs-info-service traité sur le même pied que les accros à la drogue et à l’alcool sous tutelle du Ministère de la Santé et de l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES).

Un numéro de téléphone non surtaxé « Joueur Ecoute Info Service » sur le même site permet de discuter avec un conseiller qui aidera à analyser ses comportements et orienter vers des services appropriés et tout cela gratuitement et avec confidentialité.

La loi permet aussi aux joueurs de faire une auto exclusion temporaire d’une semaine sur le casino ou s’inscrire pour une durée de 3ans au minimum sur le « fichier des interdits de jeu » au Ministère de l’intérieur d’où il sera exclu de toutes sortes de jeux de casinos jusqu’au terme légal de l’interdiction.

Les pouvoirs publics exigent aussi qu’un rapport annuel des gains et pertes doit être mis à la disposition du joueur et que ces derniers doivent définir dès leur inscription une limite sur les mises et les approvisionnements de leur compte.

Il n’y a pas que les substances illicites, qui mènent à la dépendance ; les jeux d’argents, tant qu’en ligne ou en salle, représentent un énorme danger pour l’humanité. Même si ce genre de distraction n’est pas interdit par la loi, chacun doit savoir se maîtriser, et avoir toujours conscience que les jeux d’argent doivent rester une simple distraction. Si chacun arrive à se contrôler, et même si tout le monde participe à ce jeu, il n’y aura pas de souci. L’Etat pourrait avoir sa part de marché, et l’humanité, sa part de loisir sans que personne en tire des problèmes. Cela dit, peu importe la décision gouvernementale, ce qui compte c’est la maîtrise de soi.