Get Adobe Flash player

Le blackjack, un jeu riche en histoire

Joué en ligne par des millions de joueurs régulièrement, le blackjack est le jeu de casino le plus célèbre de toutes les générations. Ce jeu doit son succès à bien des raisons comme la possibilité de se faire des gains énormes. Mais le blackjack n’a pas toujours été joué tel qu’il l’est aujourd’hui. Il est riche d’une longue histoire.

Apprécié depuis le XVIIème siècle, le blackjack viendrait du jeu de cartes français appelé « vingt-et-un » ou la « ferme française ». Mais on ne peut pas retracer les origines du blackjack jusqu’à un seul et unique jeu parce que, comme la majorité des jeux de cartes, ses règles changent et évoluent au fil des années. Ce jeu viendrait de 3 autres jeux différents combinés : notamment le Baccarat, le Sept etdemi et le 21. Les règles du 21 et celles du blackjack moderne n’étaient pas tout à fait semblables ; pour ce qui est du 21, le croupier est le seul à pouvoir doubler et entre chaque carte distribuée, il y a un tour d’enchères. Un jeu espagnol portant le nom de « Trente-et-un » est similaire au blackjack et son but est simple : atteindre 31 avec au moins 3 cartes.

Des débuts difficiles

Arrivé en Amérique du Nord au XIXème siècle avec la venue massive des immigrants Européens, le blackjack s’est répandu jusqu’à Las Vegas où les jeux de hasard et d’argent sont déjà devenus légaux. Mais ce jeu n’a pas attiré les joueurs pour autant, puisque ceux-ci préféraient le craps ou la roulette pour les gains que ceux-ci offraient. Alors, les casinos se sont mis à essayer différents programmes de bonus pour séduire les joueurs. Ces bonus constituaient en des payements 10 contre 1 si le joueur obtenait 21 avec l’as de pique et un valet de couleur noir c’est-à-dire de pique ou de trèfle. De là découlait alors le nom de Blackjack ou valet noir. Dans les années 30, ce jeu commença à se démarquer et sa popularité à Las Vegas n’était plus un défi, puisqu’il est arrivé à se placer à la troisième place des jeux les plus joués. Vingt ans plus tard, le blackjack est monté à la seconde place, seul le craps le dépassait encore. Cela est dû à l’euphorie qu’il procure et l’ambiance des salles de jeux, devenue alors plus détendue. Ayant été depuis longtemps le jeu favori des habitués du casino, le blackjack est aujourd’hui encore plus illustre grâce à l’internet. Le blackjack était également une distraction familiale et conviviale, plusieurs adeptes de ce jeu organisaient des parties ou même des défis pendant des rencontres du dimanche soir.

L’évolution des façons de jouer au blackjack

Auparavant, on jouait à ce jeu avec le traditionnel paquet de 52 cartes. Mais au bout d’un certain temps, le casino s’est finalement rendu compte que ce jeu unique constituait pour lui un désavantage. En effet, un Américain du nom d’Edward OakleyThorp, mathématicien de l’époque prouva qu’en comptant les cartes, on pouvait gagner au blackjack. Affectés par cette démonstration, les casinos ont augmenté le nombre de jeux de cartes à utiliser. Cette modification n’était pas uniforme car chaque pays détermina le nombre de cartes. En France par exemple, le blackjack se joue avec 312 cartes, donc avec 6 jeux. Au Royaume-Uni, il se joue avec 208 cartes, soit 4 jeux. Aux Etats-Unis, pour jouer au blackjack, on peut utiliser jusqu’à 8 jeux de cartes, soit 416 cartes. La table de blackjack comporte la banque, placée devant le croupier, le sabot dans lequel l’ensemble des cartes est introduit, le rack de défausse, la fente à pourboires et elle est marquée de 7 cases appelées « spots » qui servent à placer les mises. Le petit écran a également donné un charme à ce jeu mythique, grâce au film « Las Vegas 21 » sorti en 2008 où des étudiants en mathématiques deviennent millionnaires en appliquant une stratégie de comptage des cartes au blackjack. Ce film a séduit les plus jeunes joueurs et a permis d’augmenter le nombre d’accros à ce jeu que ce soit en ligne ou dans les salons privés.

Les stratégies qui ont vu le jour

Dans le blackjack, le but est d’approcher de faire 21 sans les dépasser. Plusieurs stratégies de jeu sont apparues au fur et à mesure que le blackjack est devenu populaire. « The Optimum Strategy in Blackjack » a été le premier livre notable traitant la stratégie de blackjack. Ce livre écrit par Baldwin a été suivi par plusieurs autres. Plusieurs mathématiciens ont par la suite trouvé nombreuses manières d’améliorer leur stratégie de jeu en comptant les cartes au blackjack. Le célèbre mathématicien Edward O.Thrope, avait lui-même publié « Beat the dealer » ce qui signifie en français « battez le croupier ». La stratégie de ce professeur Américain était sans conteste la meilleure. Au cours de la seconde moitié du XXème siècle, sa théorie pava la route pour de nombreux compteurs de cartes au blackjack. Il est devenu ainsi le pionnier de la stratégie de blackjack. Plus tard, à l’aide de simulations informatisées et des joueurs ou équipes de joueurs talentueux, des stratégies plus complexes ont été étudiées et mises au point dans le but de pouvoir faire gagner beaucoup plus d’argent aux joueurs.